AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Formulaire de Répartition [EXEMPLE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sybille Trelawney
Admin
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 58
Localisation : Dans la tour de Divination
Loisirs : Perçer le voile de l'avenir
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Formulaire de Répartition [EXEMPLE]   Lun 20 Nov - 2:58

DJ



Nom : Trelawney
Prénom : Sybille
Année à Poudlard + Âge : Xème année à Poudlard - 47 ans

Caractère :


Sybille Trelawney est une femme des plus étranges. Si certains la respectent et la vénèrent comme une véritable prodige de l'art délicat de la divination, l'élevant au rang de son illustre ailleul, Cassandra Vablatsky, d'autres la considèrent comme une farfelue et l'aurait fait brulé comme hérétique si elle avait vécu durant la Grande Inquisition de 1462.
Il s'agit d'une femme douce et attentionnée, prenant toute personne ou chose, et quoi qu'on puisse en dire, comme ses enfants. Grande passionée de la divination, même si cet engouement est parfois poussé au paroxisme, elle laisse aisément tombé ce qu'elle fait pour venir en aide à autrui. Si on peut avoir l'impression qu'elle est sur une autre planète que la notre, cette altruiste vit sa vie avec une toute innocente insouciance.
Sybille n'a néanmoins pas que des qualités. Légèrement soupe au lait, il lui arrive, sans crier gard, de passer du calme à la colère, de l'innocence à la frayeur. Ces amis font attention à tout ce qu'elle dit pour y déceler un indice de son humeur. De plus, chacun de ces mots étant une réfléxion et pouvant cacher tout autre sens que celui que l'on pourrait comprendre à premier abord, il est agréable, voire même amusant, de suivre une converation en sa compagnie.


Histoire:


Sybille Trelawney est née un Vendredi 6 Octobre 1959 dans le fin fond de la campagne reculée de Grande Bretagne, non loin de Bradford. Son père, Marcus Trelawney, était tailleur, l'un des plus renommés du Yorkshire pour ses robes de sorcier d'un classicisme sans pareil et ses robes de soirée d'un originalité frivole. Sa mère, Angela Vablatsky, était femme au foyer. Une femme attentionnée envers son unique fille, Sybille, et de qui elle tient cette amour de la divination. Bien que Angela Vablatsky n'ait nullement hérité du don de son ailleul, Cassandra Vablatsky, la clèbre voyante dont les prophétie font encore foi aujourd'hui, Sybille a, très tôt, fait preuve d'une extraordinaire habilité à lire dans les feuilles de thé et les cartes.
Elève à Poudlard, sous la direction du Professeur McRines, elle fut accueillie les bras ouverts dans la maison des noirs et or; Poufsouffle, où elle se prit d'amitié pour le Moine Gras et quelques élèves. Hélas elle ne revit plus après leur scolarité et sa prophétie selon laquelle ils allaient souffrir durant une tempète de grêle qui leur serait fatale.
C'est titulaire d'un ASPIC, où elle a obtenu un Optimal en Divination, en Sortilège et en Soin aux Créatures Magiques, qu'elle entre au service du ministère, dans le Département des Mystères, comme Gardienne des Prophétie. Remerciée deux ans plus tard pour avoir abusée de la création de prophétie, elle rencontre alors Albus Dumbledore qui lui propose un poste de Professeur de Divination à l'école de Magie de Poudlard.


PoRtRaIt ChInOiS :


* Si tu étais une plante magique, tu serais ... * un lys magique, dont le pétales font d'excellents remèdes contre les brûlures, dont le polen sert lors de la préparation de la Potion de Confusion et le Parfum est utilisé pour le Filtre d'Amour.
* Si tu étais un sorcier cèlebre, tu serais ... * Cassandra Vablatsky, mon ailleul pour qui j'ai une véritable addiction.
* Si tu étais une créature, tu serais ... * une vélane, pour voir un jour ce que c'est que de plaire aux hommes.
* Si tu étais une potion, tu serais ... * la potion de Felix Felicis.
* Si tu étais un livre, tu serais ... * le Monstrueux Livre des Monstres
* Si tu était un sport, tu serais ... * le lancé de nains de Jardin (le lancé de nain humain étant interdit par l'article 468 de la Convention internationale sur les sévices magiques.)

Exemple de RP libre:


Cela faisait deux jours que Sybille et ses parents avaient parcouru les 650 kilomètres qui séparaient Bradford, sa ville natale, de Londres. Pour elle, qui n'avait jamais dépassé les frontières du Yorkshire, ce voyage résonnait comme une véritable aventure, un périple, un rite de passage qui la conduirait bientôt dans les murs de l'école de Poudlard où ses parents, ses grands-parents et arrières-grands-parents avaient étudié avant lui.

Ce matin-là, Sybille se leva tôt. Rien que l'idée de voir enfin le château de Poudlard l'avait tenu éveillée une partie de la nuit et il ne lui fallut que quelques minutes afin de se préparer tellement son empressement était grand. Elle descendit dans la salle de restaurant de l'hotel où toute la famille était descendue et rejoingnit ses parents à leur table. Son père lui rappela une fois de plus comment se comporter avec le Professeur Porfla, directrice de la maison Griffondor dans laquelle il avait étudié à l'époque de son apprentissage à Poudlard. Sa mère resta discrète et ne dit rien sur ces années passées au sein de la maison Poufsouffle, même si elle espérait voir sa fille dans les murs rassurants de la tour de Poufsouffle qu'avec les élèves de Griffondors, comme le souhaitait son mari.

Arrivé à la gare de Kingcross, le couple Trelawney prit leur fille par la main et s'apprêtait à franchir la barrière qui séparait le quai moldu de la voie 9.3/4. Sybille, prit de panique à l'idée de se prendre le mur en pleine face, lâcha au dernier moment la main de ses parents et resta sur le quai alors que ses parents traversèrent sans apparement se rendre compte qu'ils avaient laissé derrière eux celle pour qui ils étaient venus. Sybille tourna le dos à la barrière, semblant visiblement chercher du regard ses parents qu'elle n'avait vu disparaître et c'est alors qu'elle sentit la main de son père attraper le col de sa chemise et l'attirer avec lui à travers la barrière.
Sybille fut émerveillée par ce qu'elle voyait. Un immense train rouge et noir, sur lequel on pouvait lire "Hogward Express" crachait une épaisse fumée grisatre. Elle leva les yeux, suivant du regard la fumée qui s'envolait dans le ciel, et aperçut un panneau indiquant la voie 9.3/4.
"C'est donc ça la voie 9.3/4..." pensa-t-elle en son for intérieur. Mais à peine avait-il vu le panneau que sa mère la tira par le bras. "Avances." dit-elle d'une voix douce. "Tu ne voudrais tout de même pas louper le train." Se retournant, elle vit son père qui portait les valises. Elle s'engouffra dans un wagon, avec armes et bagages, et embrassa une dernière fois sa mère.
Le train se mit en branle et Sybille trouva un compartiment libre où elle s'installa. Les paysages défilaient devant ses yeux telle la bobine d'un film moldu dans le projecteur d'un cinéma.

Il faisait déjà nuit quand le train arriva en gare. Sybille en descendit, voyant que les bagages voletaient dans les airs et prenaient un chemin qui menait un peu plus haut dans les collines. Elle suivit le floc des élèves et s'arrêta net quand elle vit devant elle un tout petit homme, qui devait être au bas mot au moins 2 fois moins que sa taille mais 4 fois sa largeur. Les élèves derrière elle la poussèrent légèrement et Sybille repris sa marche jusqu'au bord d'un lac sur lequel les attendaient des barques.
Vaugant sur le lac, elle aperçut enfin au-dessus ded'elle le chateau de Poudlard. Elle était émerveillée par ce qu'elle avait devant les yeux. Chaque fenêtre de chaque tour était illuminée par des chandelles, faisant danser le chateau au rythme des vents. Mais ce ne fut rien en comparaison de son ressenti lorsqu'elle entra dans la Grande Salle, après le discours de la fameuse Professeur Porfla dont son père lui avait tant parlé. Les autres élèves étaient déjà là et elle se sentit toute petite dans cette immense pièce, toute petite mais extrèmement heureuse, une joie qu'elle était destinée à revivre souvent au sein de ces murs.


HJ:


Prénom : N***** (<-- mettez votre vrai nom, pas comme moi...)
Age ( obligatoire ! ) : 20 ans
Temps de connexion ? 2 heures par jour et 5-6 jours par semaine.
Que penses-tu du forum ? Je crois qu'on peut difficilement faire plus complet...
Quelque chose à améliorer ? Je crois qu'un panneau genre plan directionnel pourrait aider les nouveaux à s'y retrouvé, au début.
D'où connais-tu ce forum ? Mais de cette chère Minerva, bien sûr. Et je n'allais tout de même pas laisser Miny et Sevy se débrouillER sans mon point de vue absolument indispensable...
Niveau Rpg [ sur une echelle de 1 à 10 ] : Je sais que je vais être extrêmement prétentieuse mais je vais dire 9/10.

PS: je suis une grosse flémarde et j'ai piqué certains textes à Licinius Macrine... excusez-moi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Formulaire de Répartition [EXEMPLE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formulaire d'inscription (modèle unique)
» Formulaire de création de Personnage
» La musique au Moyen Âge
» Exemple de developpement eco-touristique
» Nouveau test de répartition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: *** Le Commencement *** :: La Cérémonie des Répartitions-
Sauter vers: