AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Shane O'Riordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shane O'Riordan

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 28
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Shane O'Riordan   Ven 27 Juil - 11:27

DJ


Nom : O'Riordan

Prénom : Shane

Année à Poudlard + Âge : 17 ans - Septième année

Caractère [ minimum 10 lignes ] :

Qui suis je ?

La question est importante. Sur le fronton du temple d'Appolon dans l' antique cité de Delphes, ne lisait t' on pas : "Connais toi toi même". Ainsi pour pouvoir avoir accès aux arcanes de ce monde que je ne saisit que dans son ensemble, il me faudra m' interroger sur ma nature profonde, et ce que j'ai fait de ma vie.

On m'a longtemps raconté que j' étais la fille de la tempête, empreinte de violence et de sang. On m'a dit que les Banshee m' avait enfanté sur les landes désertes... Que de ma vile parenté, ne subsistait que les contes. On m'a maudit. Craché sur mon visage. Je suis toujours resté fière de ce que j' étais, de ce sang différent qui courrait dans mes veines, qui hurlait mon appartenance aux vents et à la pluie, au monde des sorciers.

Insaisissable, je l'ai toujours été. Je n' aime pas la compagnie des hommes... et pourtant je les attire. J'en suis prisonnière, s'en est un parjure à ce que je suis. Il y' a de ses nuits d' orages où l'on aimerait juste fermer les yeux et se réfugier sous la couette. Je suis de ses nuits là. Je me dois d'être L'Incorruptible Electre, comme le crie mon histoire. Je ne demande que justice et vérité... Celle qui jamais ne pliera. Je ne suis pas le roseau. je suis le chêne. Solide. Inflexible. Et de mes décisions c'est l' intransigeance qui sort. J'ai voulu faire éclater les secrets de mon auguste famille en plein soleil.... Montrer au monde, leur face noire et leurs mains rouge... J'ai échoué... Mais quelqu'un paiera un jour...L'éclat de la vérité est toujours trop violent.

En quelques sorte je suis maudite... Un destin de tragédie grecque. J'en ai été l' instigatrice, celle de ma propre défaite... Condamnée comme Cassandre à n' être jamais cru, à être l'oiseau de mauvaise augure... Je porte sûrement malheur à qui m' écoute. Qui sais...

Je suis également Shane. La jeune fille gaudiche, amoureuse pour la première fois, l'étudiante passant ses examens, se cachant dans l'ombre des couloirs... L' intrépide, la courageuse Shane. La tête brûlée. La honte de la gente féminine. La chemise lâche et les cheveux en pétards. Non je n' aime pas être comme les autres...D'ailleurs, je ne pense pas que je le fasse exprès. Tout en moi me préparais à cet état de fait. Je ne sais pas si les autres comprenne que je ne peux pas rentrer dans le rang...C'est dans ma nature. Tout crie en moi contre les règles et les lois. On me dit provocatrice... Un esprit rebel. Une âme indépendante...Je suis idéaliste. Je rêve d'un monde sans cette complainte au meurtre et à l' absolution des criminels... Chez moi nul oubli...Seulement la justice. Je suis de ceux qui pense qu'un jour tout ce paye, et que la vie d' innocent n'a que peu de prix si le sacrifice nous engage sur le chemin de la liberté. Je parais peut être stupide. Oui sûrement. Dehors tout n'est que ténèbres alors que je veille à garder cette flamme allumée... Un peu d'espoir est le salut de votre âme mais dans notre nouveau monde... Il est le pire des traîtres.

[Extrait du journal intime de Shane O'Riordan]

Histoire [ minimum 10 lignes ]

Minuit sonne. Dans les cachots froids et humides murmurent les âmes des trépassés... Celles de ses ancêtres, morts violemment ou touchés par la disgrâce, n'ayant pu trouver le repos sous le tertre vert, celle de leur clan. Elle sait le monde souterrain, où la vie ne semble pas plus cruelle que la mort elle même. La silhouette sait, alors que la Banshee chante le Keen... Pour qui sera t' il en ce soir d' orage ? Pour elle ? Non, l'heure n'est point encore venue. Avec un soupir, la jeune fille tente de changer de position mais les chaînes sont trop serrées... Son visage est froid, impassible devant la douleur qu'elle devrait ressentir... Ni pleurs, ni hurlements... Tout cela est bien inutile. La punition est égale à ses exactions passées. Demain...Demain... Elle aura le droitde sortir. En attendant, la jeune fille restera ainsi... Enchaînée comme une bête, attendant qu'on l'achève.

"Cassandre"

Cette voix ? Avec un froncement de sourcil, la sorcière ouvre les yeux, deux mers arctiques et glacées comme sa peau. L' apparition est là, devant elle... Nimbée de poussière argentée, translucide.

"Je m' appelle Shane mère."

Murmure la bien nommée. Un filet de voix, comme un ruisseaux qui se meure. Elle se crispe tandis que la main fantomatique se pose délicatement sur sa joue. Le contact est froid, désagréable... Pourquoi vient on encore la hanter après tant d'années.

"J'étais si fière de toi...si fière de vous"

Répond le spectre avec une voix douce et trainante ignorant la remarque de la jeune fille...

"Pourquoi as t' il fallu que tu sois une fille.. que tu sois celle qui survive ? Pourquoi ? "



Continue Dame O'Riordan qui observe de son regard de métal, sa seule descendante, en tout point pareil. Jadis, elle possédait cette même beauté arrachée au ténèbres, cette force, comme de l' acier trempée.

"Je... je suis...tellement désolée mère...Je ne voulais pas."

Chuchote l' adolescente dont la voix se casse. Telle la Cassandre de la légende, Miss O'Riordan est condamnée à mener une vie de solitude, en retrait, maudite. Elle l'est. Pour elle, aucune chance de rédemption, aucun espoir, aucun soulagement... Puisque l' irréparable a été commis.

Née d'une chair morte déjà, alors que son frère jumeau succombait à ses blessures. On ne sut jamais ce qui c'était véritablement passé cette nuit là... Juste que l'on avait admis aux services des blessures par créatures magiques, une femme enceinte et que seul un enfant avait survécu. Lord O'Riordan ne s' était déplacé que le lendemain et avait à peine jeté un regard au nourrisson emmitouflé dans les couvertures. C'était une fille, indigne de son intérêt. jetant son prénom comme une malédiction.


"Tu seras Shane"

De ce tragique incident dont elle n'était point responsable, la sorcière en gardera à jamais traces et coups. Détestée, la jeune Shane fut en tout point une enfant policée et calme, presque trop renfermée. Muette jusqu'à l'âge de sept ans, elle ne montra aucun signe de pouvoir et son entourage la regardait désolée en se disant que le sort s' acharnait sur son pauvre père pour lui donner ainsi une cracmol pour unique descendance. Mais, il fut un jour qui ne fut point semblable aux autres... l'une de ses journées où la brume semble totalement recouvrir la lande, où ténèbres et lumière semblent entremêlés dans un canevas insondable. Elle était belle, avec sa mante rouge, surmontant sa robe blanche. Magnifique dans les volutes de fumée. Elle chantait. D'une voix cristalline et mélodieuse. Qui connaît les moeurs des créatures de sa sorte ? Pourquoi l' accueilli t' elle à l'ombre des ifs foudroyés ? Personne ne le sait...Shane n'a le souvenir que d'un rideau de cheveux d'un blanc immaculé qui lui chatouillait le nez alors que bercée par son chant, l'enfant s' endormait. C'est le vieux garde chasse qui la retrouva, à l'aube, endormi sur le tertre. Il se signa plusieurs fois. Hier était mort le vieil oncle Elias...

"Petite... Réveille toi"

La jeune noble était glacée comme la mort elle même, adossée à un tronc calcinée, ses longs cheveux comme tant d' ailes de corbeau, rejetée sur son front pâle et fiévreux. Personne ne vint à son chevet. Et dehors, la Banshee chantait. Quand elle fut remise sur pied. l'enfant ne lut qu'un petit mot, griffonné à la hâte sur un coin de parchemin.


Laisse-la en paix tant qu'elle te laisse en paix

Car une heure de chance ne brilla jamais

Sur quiconque molesta la Banshee


Elle fut pourtant la seule créature qui lui portât un quelconque intérêt à la jeune demoiselle qu'elle devenait. Un mortel sans pouvoir aurait été tué par une telle présence mais les sorciers s'en sortaient le plus souvent.

C'est à l'âge de dix ans qu'elle montra son véritable potentiel. Sous prétexte que son père devait avoir un héritier mâle, il s' était marié avec l'une de ses lointaines cousines comme il est coutume dans les anciennes familles nobles. Cette dernière lui avait donné deux beaux enfants, tous les deux ayant à cet époque huit et six ans. Jeremiah, l'ainé , fêtait son anniversaire ce jour là... et on convia, sans grincer des dents, la jeune Shane et son étrangeté paralysante. Ne parlant que par énigme, la jeune demoiselle passait la quasi totalité de son temps à faire peur à sa famille... Toujours est il que ce jour là, attaquée par les amis de son demi frère, l'enfant se décida à faire preuve de fermeté, en mettant le feu à leur table. Il n'était pas bien grand, mais il mit les adultes en émois, à tel point que son père, furieux, la confia au majordome qui l' emmena aux cachots. Se fut son premier séjour dans cet endroit sordide. Première fois qu'elle fit la rencontre de sa défunte mère.

Puis elle reçut sa lettre... et se fut une bouffée d' oxygène dans son monde viciée. Fille d' aristocrate, elle eut tout ce qu'elle désirait, puisque portant le nom de son père, elle ne pouvait lui faire déshonneur. C'est avec quelque mot dure qu'il l'a mis dans le train, sous le regard envieux de ses jeunes frères.

C'est à ce moment là, sous l'influence du dernier bastion contre les forces du mal, qu'elle commença à se poser des questions sur l' incident de sa naissance, et qui avait pu l' orchestrer. De fil en aiguille, ses suspicions la conduirent à son géniteur. Présomptions ne faisant figure de preuve, Shane O' Riordan, sembla abandonner quelques peu la bataille, bien qu'elle décida de ne jamais tout à fait lâcher prise. Il lui fallait du solide et seul le temps déterrerais les cadavres.


Portrait ChInOiS :

* Si tu étais une plante magique, tu serais ... * Alihosty : plante provocant l' hystérie après son ingestion.

* Si tu étais un sorcier cèlebre, tu serais ... * Cyrcé. Cette aimable créature avait pour coutume de transformer tout marin égaré sur son île en porc.

* Si tu étais une créature, tu serais ... * un sombral, sombre messager de la nuit

* Si tu étais une potion, tu serais ... * Le Veritaserum. Il n'y a rien de plus douloureux que les secrets révélés.

* Si tu étais un livre, tu serais ... * Sonnet Pour Sorcier ,je trouve le destin du lecteur particulièrement funeste bien que moral.

* Si tu était un sport, tu serais ... * L' escrime. Nul traîtrise dans ce sport noble.

Exemple de RP libre:




"Les premières années suivez moi "

Beugle le géant à la barbe hirsute.

Son père l’avait prévenu…Poudlard était bien loin d’Oxford et de tout ce qu’elle avait pû connaître... Il lui avait dit : « ma fille…Tu es inscrite dans cette école depuis le jour de ta naissance et ce n’est sûrement pas maintenant que tu vas te défiler…Fais honneur à ton sang ! Si j' apprends que tu fréquentes des sang de bourbes .... »… « Honneur à ton sang » maugrée la fillette en se rappelant les dernières paroles qu’elle avait entendues avant qu’ils ne la mettent dans le train avec un regard sévère… Shane grommele en resserrant sa cape autour de son cou… Mais qu’elle idée de faire traverser le lac à des premières années…Surtout que ceux qui sont dans sa barque ont l’air aussi empotés que des manches de Brossdur. D’autorité, elle attrape les rames fixées aux dames et jette un regard de travers au garçon joufflu qui occupait le poste précédemment.

"Pousse toi de là ! Même mon moldu de garde chasse se débrouille mieux !"

Non mais il se prend pour qui ce veracrasse ? Ainsi, c’est de mauvaise humeur qu’elle prit le chemin de Poudlard, tenaillée par de sombres pensées…

Shane n’est pas une personne facile. Privée de l’amour de son père et vivant dans un protocole rigide, elle devient rapidement renfermée et silencieuse. Elle acquiert d’ailleurs une maturité intellectuelle hors du commun pour son âge et sur certains abords, la petite fille cesse d’être une enfant. Les heures passées à dévorer la bibliothèque du cottage puis de l' internat lui inculquent une culture immense.

Perdue dans ses pensées, la fillette regarde un point perdu dans le vide, ses camarades déjà sortis de leur barque. C’est une voix bourrue qui la sort de sa torpeur


« Eh gamine…Faudrait peut être penser à descendre…Tout le monde t’attend »

Ni une ni deux, Shane saute de l’embarcation, trébuche légèrement et arrive devant une porte immense, à moitié essoufflée, sous le regard désapprobateur d’une femme au visage sévère. La fillette courbe les épaules et fait profil bas. Puis, elle se demande, en voyant les autres se faire appeler un par un…qui elle est vraiment. Ca lui tire dans les entrailles comme si des milliers de serpents c’était mis à grouiller dans son ventre mais elle n’en a cure. Si ses parents lui avaient appris une chose dans la vie, c’est à être impassible en toute circonstance. Le moment de sa répartition a lieu plutôt que Shane ne l’aurait pensé. à son grand damne d'ailleurs

« O'Riordan Shane »

La petite fille à la peau halée par les jours en plein air et aux yeux vert immenses s’arrête à l’entrée de la salle, parcourant du regard la distance qui la sépare du tabouret…

*Ce truc va fouiller mon cerveau *

Pense t’elle avec une grimace de dégoût. Puis elle s’avance, le visage fermé, encadré par des cheveux courts emmêlés. Elle n'est pas belle, tout au plus mignonne avec cet air effronté, elle ressemble à un garçon, ses formes féminines à peine esquissée... mais elle n'est qu'une première année....
Elle regarde les tables et les étendards. Pouffsouffle ne lui conviendrait pas...Du moins le pensait elle. Trop de haine. Trop peu sociable. Serdaigle lui apporterai la grandeur nécessaire. Serpentard lui permettrait d'entrer enfin dans la famille...et Gryffondor...gryffondor l' amènerait sur le chemin de la liberté et de l' indépendance...Peu lui importait tant que la maison lui fournissait les moyens adéquats, permettant d’assouvir ses plans de vengeance. Shane avait été seule…et elle était décidée à se créer une nouvelle famille
.



" Je te fais confiance…tu sais ce que je veux…"


HJ



Prénom : Malaury
Age ( obligatoire ! ) : 18 ans
Temps de connexion ? Quelques heures par jour
Que penses-tu du forum ? il est complet, n'ayant pu y jeter que de bref coup d'oeil, je ne puis en juger plus.
Quelque chose à améliorer ? Je ne vois pas.
D'ou connais-tu ce forum ? Un top site
Niveau Rpg [ sur une echelle de 1 à 10 ] Laissez cette case libre, c'est l'administrateur qui jugera de votre niveau:
9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Admin
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 52
Localisation : Sur mon vieaux Tabouret ... Kuf kuf ...
Loisirs : Répartir, tout simplement .
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Shane O'Riordan   Ven 27 Juil - 12:02

Choixpeau était sur la tête de la jeune fille depuis quelques secondes déjà, et pourtant, il n'avait pas encore parlé. Sa pointe se tordait au gré de ses hésitations... Il y avait fort longtemps qu'il n'avait pas eu un cas aussi difficile. Soudain, il se mit à parler.

- Il y a en toi les qualités nécessaires pour t'envoyer dans trois de nos quatre maisons: Serpentard, Serdaigle, et Gryffondor. Je lis en tio une grande envie d'affirmer ton existence à travers ta personnalité. Tu es prête à beaucoup de choses mais tu détestes la traîtrise. Pour toi l'ambition est une vertu que l'on ne négocie pas à n'importe quel prix. Tu n'es donc pas faite pour la maison de Salazar.
Un bel esprit, fin et cultivé vit en toi. Mais ce n'est pas là ton leitmotiv. Tu es trop impétuseuse et hardie pour la maison de Rowena. Tu es donc naturellement une... Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shane O'Riordan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shane Carrick [Terminée]
» [M] SHANE WEST ? Can we see beyond the scars ? [PRIS]
» Les personnages de Rick Riordan
» Shane ? C’est ta sœur, la fleur.
» Shane McColgan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: *** Le Commencement *** :: La Cérémonie des Répartitions-
Sauter vers: