AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Aedan O'Neil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aedan O'Neil

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 30
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Aedan O'Neil   Ven 13 Juil - 15:00

DJ



Nom : O'Neil
Prénom : Aedan
Année à Poudlard + Âge : 4ème Année - 14 ans

Caractère [ minimum 10 lignes ] : Un rayon de soleil perçant au travers de sombres et lourds nuages. Voilà la façon dont on pourrait définir le caractère d'Aedan en quelques simples petits mots. Mais laissons-là les métaphores et autres phrases poétiques pour une description plus détaillée. Car Aedan est bien loin d'être quelqu'un qui par la violence se fait entendre, très très loin même. Sa première manière d'agir face à un conflit est le dialogue avant tout, lorsque cela est possible, mais il n'en vient à l'extrémité de combattre qu'en cas de problème majeur. Loin d'être lent à la détente non plus, que du contraire, il possède un sens aiguisé de la réflexion et une intelligence qui peut parfois en étonner plus d'un. Outre cela, il apprécie énormément les défis et n'hésite pas à les relever s'il y trouve un intérêt particulier. D'un caractère plutôt têtu, il va toujours jusqu'au bout de ce qu'il entreprend même lorsque cela est difficile, y mettant tout son courage et sa persévérance. Il est loin de ne pas apprécier les échecs, qui selon lui, rendent plus forts et servent à apprendre bien plus que les victoires. Un peu d'échecs, mais pas trop non plus, dans un sens, tout dépend de ce qui se passe et il ne lésine pas de faire montre d'une capacité d'analyse plutôt rapide des situations dans lesquelles il se trouve. De nature studieuse, rien ne le détourne de son travail tant qu'il n'en a pas terminé et préfère de loin un bon livre à un match de Quidditch. Ce caractère affirmé mis à part, il est également détenteur d'une extrême douceur et ne manque jamais d'offrir un ou plusieurs sourires à qui se montrera sympathique avec lui. S'exprimant de manière posée, il fait montre d'un calme exemplaire en toute circonstance. Seulement, Aedan n'est pas de ces gens qui parviennent à se confier facilement, aussi garde-t-il toujours ses émotions négatives pour lui, serrant les dents dans la douleur, et pleurant seulement lorsque personne ne le regarde. Vous l'aurez compris, malgré cet aspect fort qu'il se donne, il s'agit-là d'un garçon assez fragile et que beaucoup de choses touchent, même s'il n'en montre rien. En ce qui concerne sa sociabilité, il n'en manque pas du tout et peut discuter avec n'importe qui du moment que les mots que l'on lui adressent ne sont pas mauvais, auquel cas, il se contente de tenter d'ignorer les personnes qui s'en prennent à lui. Enfin, il possède la faculté de savoir écouter les gens lorsque ceux-ci se confient à lui et peut prendre beaucoup de son temps à aider à résoudre les problèmes des autres. C'est un garçon courageux qui mettrait en péril jusqu'à sa vie pour les gens qui lui sont chers, mais qui n'ose pas se plaindre lorsque les malheurs s'abattent sur lui.

Histoire [ minimum 10 lignes ] : C'est au coeur d'un hiver rigoureux d'Angleterre que John et Alexandra O'Neil accueillirent la naissance de leur unique enfant. Ils le baptisèrent "Aedan", du nom de l'un de ses illustres ancêtres du côté de son père, un sorcier de renom dont la famille avait tu l'existence pendant bien des générations. Ce ne fut pas le cas de John, bien que ce dernier ne fût pas un sorcier. Quant à Alexandra, le monde de la Magie ne lui posa jamais aucun problème puisqu'elle accepta sans regrets que son époux lui en touche quelques mots. Vous l'aurez compris, aucun des deux ne possédaient de pouvoirs magiques, mais en aucun cas ne reniait l'univers des sorciers.
En grandissant, Aedan développa les traits caractéristiques de sa mère d'origine Allemande, garçon blond aux yeux d'un bleu aussi profond que celui de l'océan, mais ce ne fut pas seulement cela, car, en effet, des phénomènes étranges commencèrent très vite à se produire selon les changements d'humeurs de l'enfant.
Du sang anglais son père, Aedan hérita de la Magie.
C'est à partir de là que la vie de la famille O'Neil changea assez radicalement, surtout après la venue d'une lettre provenant de la prestigieuse école de Poudlard. Ce fut à partir de ce moment-là qu'ils furent brutalement catapultés dans un monde en guerre. Et dire que déjà bien des phénomènes tendaient à croire qu'il se passait des choses étranges un peu partout, des choses horribles le plus souvent sans que l'on puisse donner d'explications rationnelles. Cependant, John et Alexandra ne pouvaient plus reculer, si leur fils était convié au sein de cette école, il fallait qu'il y trouvât refuge, ne serait-ce que pour son éducation, mais plus encore pour sa sécurité. Si le monde des sorciers était en proie à une bataille sans merci, il valait mieux qu'Aedan y échappe. Ainsi le jeune garçon entra-t-il à Poudlard dès qu'on l'y invita et y prit-il sa place comme il le put.
Trois années d'écoulèrent, dangers et ténèbres s'entremêlaient dans la plus violente des danses, toujours plus loin en Europe, toujours plus fortement. Mais il n'en fut pas de même à l'école, lieu où les étudiants pouvaient encore être en sécurité vis-à-vis du monde extérieur. Aedan demeura donc en dehors des conflits pendant un bon moment, jonglant entre ses études et les vacances à la maison familiale de Londres.
Ce fut au cours de l'été précédent la quatrième année de ses études que tout bascula avec violence dans la vie d'Aedan. Quelques jours avant la rentrée scolaire, de sombres attaques magiques entre sorciers ravagèrent le quartier où se situait la maison de sa famille... S'il put s'en tirer avec des blessures, ce ne fut pas le cas de ses parents qui n'échappèrent pas au tumulte... Le jeune garçon sut par la suite que les mangemorts n'étaient pas innocents à cette attaque. Seulement, il était trop tard.
Aedan n'est pas orphelin, mais désormais, il doit s'en sortir par lui-même, et cela est d'autant plus dur lorsque l'on sait que ses parents sont dans le coma... Cependant, le voilà bien décidé à continuer d’étudier dans le seul but de faire peut-être un jour cesser cette guerre aux côtés de ceux qui s’y attèlent déjà.


Portrait ChInOiS :


* Si tu étais une plante magique, tu serais ... * Un Bulbe Sauteur
* Si tu étais un sorcier célèbre, tu serais ... * Merlin
* Si tu étais une créature, tu serais ... * Un Dragon
* Si tu étais une potion, tu serais ... * Le Philtre de Paix
* Si tu étais un livre, tu serais ... * Les Sites Historiques de la Sorcellerie
* Si tu était un sport, tu serais ... * L'équitation.


Exemple de RP libre: votre arrivée à Poudlard, un des meilleurs moments de votre vie...
10 lignes minimum.


C’est par une nuit sans nuage qu’Aedan posa le pied près de la calèche de bois qui se tenait devant lui. Des hennissements se faisaient entendre dans l’obscurité, et pourtant, personne ne pouvait voir les fameux chevaux censés les conduire à destination. Un peu effrayé par ce qu’il voyait jusqu’à présent, le jeune garçon sursauta lorsque le martèlement d’un sabot gratta la terre, l’obligeant à s’écarter plus vite du véhicule, surtout s’il ne voulait pas se faire réprimander. Les premières années accédaient au château par le lac, c’était bien connu. Du moins, lui n’en savait rien jusqu’à aujourd’hui, car chaque chose qu’il pouvait voir était une totale nouveauté. C’était ainsi, lorsque l’on avait vécu depuis tant de temps chez les humains. La voix rassurante de quelqu’un se fit alors entendre dans son dos, le poussant légèrement pour qu’il embarque rapidement, mais sans trop se presser au risque de tomber à l’eau. Hochant la tête timidement, Aedan s’exécuta pour prendre place sans rechigner tandis que d’autres personnes derrière lui effectuaient la même action.
Il faisait un peu froid, même pour ce début Septembre. Une épaisse brume blanche recouvrait la surface du lac, bien que cette dernière fût illuminée par les torches que portaient ceux qui s’occupaient de guider les frêles navires. Frissonnant, Aedan croisa les bras pour se recroqueviller davantage sur son banc de bois, tout en observant le paysage qui se déployait autour de lui. Un silence pesant s’était installé parmi les nouveaux élèves de l’Ecole de Sorcellerie. Des murmures s’élevaient parfois, mais il était bien mal aisé d’en déterminer la source dans la noirceur de cette inquiétante promenade nocturne.
Tous allaient passer sept ans de leur vie dans cette ambiance lugubre et nouée de mystères.
Malgré son excitation à découvrir ce nouveau monde qui lui tendait les bras, Aedan avait le cœur gros de laisser ses parents derrière lui. Mais il ne pouvait faire autrement et ils s’étaient montrés fiers de le voir partir ainsi. En ce qui le concernait, du haut de ses onze ans, c’était la première fois qu’il quittait vraiment la maison et ce n’était pas facile de s’habituer à vivre seul. Ravalant une larme qui menaçait de poindre dans le coin de ses yeux, le jeune garçon leva la tête pour apercevoir les tours d’un immense château se profiler au dessus des barques qui voguaient paisiblement sur le lac.

Telle était Poudlard.
Majestueuse, énigmatique et accueillante. Un foyer pour ceux qui se trouvaient perdus en ce monde devenu violent par la faute d’un seul être, assez malveillant pour ne pas parvenir à comprendre qu’il détruisait là un équilibre fragile. Aedan, bien qu’impressionné par la grandeur des lieux, ne savait encore quoi penser. A présent, il y avait bien plus de clarté grâce aux lumières qui s’échappaient des fenêtres de l’école. On aurait dit les étoiles du ciel, venues s’installer plus bas pour échapper au masque des nuages.
Tout se passa très vite par la suite pour Aedan, qui débarqua sur les rives du lac en même temps que beaucoup d’autres enfants de son âge, et que l’on fit mettre en rang pour grimper silencieusement vers la bâtisse, marchant dans l’herbe mouillée au travers d’une brume qui semblait s’ouvrir devant eux comme un rideau de soie. La nervosité de chacun ne tarda plus à se manifester à travers des gémissements, des paroles et autres exclamations qui franchissaient les lèvres des enfants tandis que leurs pas les conduisaient à passer l’énorme porte du Hall d’Entrée.


- Avancez près de la porte, là, mettez-vous en rang !

Aedan suivit le mouvement tandis que ses yeux émerveillés se perdaient dans l’immensité d’un plafond d’une hauteur impressionnante, et vers une horloge dont les « tic tac » résonnaient fortement contre les murs ornés de milliers de tableaux qui gesticulaient, se poussant les uns les autres pour observer la masse grouillante de la nouvelle génération qui entrait à Poudlard. Le jeune garçon se surprit à sourire en les voyant faire, mais fut brusquement poussé contre l’un de ses compagnons afin d’éviter tout débordement. Clignant des yeux, il tourna la tête de nouveau pour fixer la grande porte devant laquelle on les avait rassemblés. Des odeurs de nourriture provenaient de cette salle qui s’étendait devant eux, donnant l’eau à la bouche de certains qui se languissaient d’en avoir fini juste pour passer à table ! Aedan n’approuvait pas cette façon de penser, mais du reconnaître qu’il n’avait rien avalé depuis un petit moment déjà… La priorité allait à la répartition, cela allait de soie.

- Veuillez avancer, vous attendrez que l’on vous appelle par vos noms et vous serez ainsi répartis dans votre maison respective, il vous suffira de rejoindre la table qui portera le blason de cette dernière ! Mais on vous expliquera cela plus tard, allons !

Et voilà que toute la troupe des élèves de première année venait d’entrer dans la Grande Salle, où quatre tables très longues et bourrées d’élèves étaient disposées, bien alignées et laissant un couloir suffisant pour laisser passer la file indienne des élèves. Alors que le silence se faisait, ce fut la directrice qui se leva en tapant dans ses mains, entonnant un long discours qui concernait le règlement de l’école entre autre, et les explications qu’elle se devait de donner afin que tout se passe bien durant la répartition. Bien que petit par rapport à certain, Aedan se hissa sur la pointe des pieds afin d’observer le tabouret qui était disposé en face de la file d’enfants qui attendaient. Sur ce fameux tabouret, se tenait un… chapeau ? Le jeune garçon haussa un sourcil et se hissa davantage pour mieux observer… avant de sursauter soudainement et de manquer basculer en arrière lorsque l’objet se mit à chanter ! Un chapeau qui parlait ! C’était la première fois qu’il voyait cela ! L’objet magique était d’ailleurs en train d’expliquer les caractéristiques qui constituaient chacune des maisons de Poudlard. Ce n’était pas un détail à négliger et Aedan se demandait bien dans quelle maison il allait atterrir ! Laquelle était la mieux ? Alors qu’il s’apprêtait à observer les élèves de chaque table alignée là, on avertit que l’appel des noms allait commencer. D’ailleurs, cela se passa à une vitesse plutôt moyenne et le petit blondinet commençait vraiment à sentir un nœud se former au creux de son estomac au fur et à mesure que l’alphabet défilait devant ses yeux sous la forme d’êtres humains à qui l’on recouvrait le crâne d’un chapeau décidément très bavard et ancien.

- Aedan O’Neil !

Silence…
Voilà que le concerné venait de se figer comme un piquet à l’appel de son nom, se demandant si c’était bien lui que l’on appelait. Déglutissant, il rassembla son courage et marcha enfin vers le tabouret qui était disposé juste en face de lui seul désormais. C’était le Choixpeau Magique qui déciderait de son sort… Mais dans sa tête, tout tourbillonnait alors que tous les regards se tournaient vers lui, suivant sa démarche quelque peu timide, mais néanmoins assez sûre. Serrant les poings, il repensait à ce qu’il désirait faire en ces lieux : trouver une maison où il aurait les moyens d’étudier comme il faut, où il pourrait apprendre suffisamment de choses pour ne pas s’ennuyer, et pouvoir rentrer à la maison ensuite dans le but que ses parents soient fiers de lui. Avec ces pouvoirs, il pourrait les protéger, il en était sûr, et s’il devait y mettre toutes ses forces, il travaillerait durement !
Arrivé devant le tabouret, Aedan prit une inspiration lorsqu’on lui intima l’ordre de s’asseoir.
Il obéit alors et attendit tout en sentant soudainement le chapeau se poser sur sa tête et se mettre à remuer pour parler.
Voici ce qu’il advint…



HJ


Prénom : Laurie
Age ( obligatoire ! ) : 20 ans
Temps de connexion ? 2h par jour, environ, parfois plus que ça en périodes de Vacances.
Que penses-tu du forum ? Rien à redire, l'intrigue et l'ambiance sont sympathiques et je suis contente de revenir jouer !
Quelque chose à améliorer ? Non, ça ira.
D'ou connais-tu ce forum ? Je faisais partie des membres du premier Poudlard de la même équipe et j'ai suivi le déménagement ^^.
Niveau Rpg [ sur une échelle de 1 à 10 ] : 9/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Admin
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 52
Localisation : Sur mon vieaux Tabouret ... Kuf kuf ...
Loisirs : Répartir, tout simplement .
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Aedan O'Neil   Sam 14 Juil - 0:41

Serdaigle

Avait hurlé le Choixpeau avant même que Minerva ne l'eut définitivement posé sur la tête du jeune élève.
Si pour certains, la réfléxion était de mise. Pour d'autres, cela coulait de source, et tel était le cas de Aedan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aedan O'Neil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aedan
» Chris Neil signe à...
» Améthyste Pearl Neil Jones
» ? au bord du chemin [Aedan]
» I am a unicorn. || Neil 2.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: *** Le Commencement *** :: La Cérémonie des Répartitions-
Sauter vers: